Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Visite du Musée des Offices, suite

Dans cette visite du musée des Offices, seconde partie, après avoir visité les salles du Musée des Offices concernant les artistes jusqu’à la fin du Moyen Age et à la pré-Renaissance, il nous reste à découvrir les collections des peintres de la Renaissance, du baroque et ceux plus proches de nous.

Suite de la Visite du musée des Offices

Visite du Musée des OfficesSalle 8 du musée des Offices

FRA FILIPPO LIPPI (1406 – 1469)

Fra Filippo Lippi fut influencé par Masaccio et par Fra Angelico. Il peint beaucoup de scènes religieuses, où l’on remarque la finesse des traits de visage ou au contraire, leur robustesse, en tout cas, leur expressivité.

A noter que Fra Filippo Lippi eut comme élève, Botticelli.

Lors de notre visite du musée des Offices, les salles suivantes sont consacrées aux peintres de la Renaissance italienne.

Salle 10-14 du musée des Offices

SANDRO BOTTICELLI ( 1444? 1510)

Botticelli incarne la Renaissance italienne. Il vécut à la cour des Médicis, dont il partagea l’élégance, le raffinement et le goût pour l’Antique. Il est célèbre pour ses 2 tableaux, « Le printemps » (1482) et« La naissance de Vénus » (1485). Notez que sa « Vénus » est le premier nu payen. Vers la fin de sa vie, sa peinture évolue vers plus d’austérité.

Salle 15 du musée des Offices

LEONARD DE VINCI (1452 – 1519)

A la fois, peintre, sculpteur, architecte, inventeur, Léonard de Vinci ne se résume pas en quelques prases.

Léonard de Vinci associa ses études d’anatomie et de médecine à l’exécution de peintures au dessin juste, maîtrisant le jeu de l’ombre et de la lumière, la composition et la représentation des émotions.

C’est l’archétype-même de la Renaissance italienne.

Salle 20 du musée des Offices

Notre visite du Musée des Offices à Florence s’attarde sur un artiste non florentin. Petite disgrétion vers la peinture flamande de l’époque.

ALBRECHT DURER (1471 – 1528)

Albrecht Dürer fut peintre, graveur et mathématicien. Il témoigne d’une inspiration tout autant enflammée qu’austère.

Salle 25 du musée des Offices

Retour aux grands maîtres de la Renaissance italienne :

MICHEL-ANGE (1475 – 1564)

Peintre, sculpteur et architecte, Michel-Ange a également étudié scientifiquement le corps humain, pour en donner une représentation juste. Attention, il ne s’agit pas pour lui de reproduire, voire de copier la nature telle qu’elle est, mais de l’utiliser pour faire ressentir une plus grande émotion.

Salle 26 du musée des Offices

RAPHAEL (1482 – 1520)

Raphaël, c’est la perfection du classicisme florentin. Tout est beauté, tout est harmonie. Le dessin et la couleur s’équilibrent. Il domine parfaitement son art. Admirez la quiétude et la sérénité de ses madones.

Dans les 6 salles qui suivent la salle 28, notre visite du Musée des Offices à Florence nous amène à quitter la Renaissance florentine, pour le Baroque. Et notamment pour les Maîtres de l’école vénitienne.

Salle 28 du musée des Offices

TITIEN (1490? – 1576)

Maître le l’école vénitienne, Titien fut un célèbre portraitiste. Comme les peintres vénitiens, il utilisait savamment les couleurs et la lumière. Il savait aussi parfaitement se détacher du réel pour mieux faire ressentir les émotions de ses tableaux. Peu lui importaient la ligne et le dessin, pourvu que la couleur et la lumière fassent ressentir une émotion.

Salle 31 du musée des Offices

VERONESE (1528 – 1588)

Véronèse est un peintre typique de l’époque baroque, tendance maniériste. C’est un excellent coloriste. Il peint des oeuvres d’inspiration religieuse ou profane, mais en les situant souvent dans un cadre purement contemporain, des scènes antiques mises en scène dans une Venise imaginée. Il excelle également dans les trompe-l’oeil.

Salle 32 du musée des Offices

TINTORET (1518 – 1594)

Grand rival de Titien, Tintoret est également un maître de l’école vénitienne, mais plus tourmenté, plus sombre que Titien.

Quittons le baroque vénitien pour aborder les peintres flamands et poursuivons notre visite du musée des Offices.

Salle 41 du musée des Offices

La Baroque flamand fait aussi partie de notre notre visite du Musée des Offices, montrant l’étendue des collections de la galleria degli Uffizi.

PIERRE PAUL RUBENS (1577 – 1640)

Rubens fut l’incarnation de la couleur au XVIIe siècle, reprenant en cela certains principes chers aux peintres de l’école vénitienne. Il fut exceptionnellement admiré, devenant le modèle de la peinture occidentale de son temps.

Salle 43 du musée des Offices

Le Baroque italien.

CARAVAGE (1571 – 1610)

Caravage marque une rupture dans l’évolution de la peinture. En effet, il est le peintre du réalisme froid, de l’érotisme, malgré son inspiration essentiellement religieuse et surtout, il est le maître de la lumière crue, en maîtrisant la technique des clairs-obscurs.

Nous terminons notre notre visite du Musée des Offices à Florence par des peintres non florentins.

Salle 44 du musée des Offices

Le Baroque hollandais.

REMBRANDT (1606 – 1669)

Grand Maître du baroque, chef de file de l’école hollandaise, Rembrandt est plus que tout autre, le peintre de la lumière et de l’ombre. Ce qui l’intéresse par dessus tout, c’est l’émotion des personnages, leur humanité, leur intensité intérieure.

Salle 45 du musée des Offices

LE XVIIIe siècle

Pour terminer cette visite du musée des Offices, un 18e siècle léger pour les Maîtres français et davantage tourmenté pour l’espagnol Goya.

François BOUCHER (1703 – 1770) exerce dans un style très délicat, représentant des scènes pastorales ou mythologiques, gracieuses et légères, mais artificielles et maniérées.

JEAN SIMEON CHARDIN (1699 – 1779), célèbre pour ses natures mortes et ses peintures de genre, sujets sans prétention mais oeuvres de grande habileté.

FRANCISCO DE GOYA (1746 – 1828) a peint de nombreux sujets mondains, des scènes oniriques et de nombreux portraits. Certains sujets engagés ou grinçants le firent admirer.

 

Mon conseil pour la visite du musée des Offices

Si vous prévoyez une visite du musée des Offices, pensez bien avant tout que cette Galleria degli Uffizi est une référence mondiale.
En été, dés 7h30 le matin, bien avant l’heure légale d’ouverture, les premiers visiteurs prennent position dans la file d’attente. A l’heure de l’ouverture des portes, la file est impressionnante. Même avec la Firenze card, vous devez parfois attendre, pas dasn la même file mais attendre totu de même.
Je vous conseille donc de ne pas vous présenter en matinée, mais plutôt, en fonction du temps que vous estimez devoir passer, disons 2-3h par exemple, de vous présenter quelques heures avant la fermeture. Vous perdrez moins de temps dans la file d’attente, il y aura moins de monde en salles et au lieu d’attendre des heures avec tout le monde, vous, vous aurez visiter autre chose.

 Retour à notre page du
Musée des Offices à Florence



 Nous répondons à toutes questions sur Florence, sur notre Forum Florence

Share


Merci de ne pas poser de questions ici mais sur le FORUM ITALIE svp

Pas de questions ici mais sur le forum ↑                 Laissez un commentaire ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *