Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Santa Maria Novella

Santa Maria Novella est une église, un couvent et un véritable musée. A Florence, au 9e siècle, s’élevait un oratoire Santa Maria delle Vigne. En 1221, Giovanni di Salerno et 12 de ses compagnons s’installèrent dans cet  cet oratoire, rapidement jugé trop petit.

La construction de Santa Maria Novella à Florence

En 1278, deux frères architectes dominicains, Sisto Fiorentino et Ristoro da Campi débutèrent la construction d’une nouvelle église, d’où le nom de Novella et d’un couvent.

Santa Maria Novella à Florence

Sur plan en croix latine, l’église est longue de 99 mètres, pour 28 mètres de large. Le transept mesure jusqu’à 61 mètres. Elle possède 3 nefs, mais la largeur des arcades donne parfois l’illusion d’une nef unique. L’espace pour recevoir les fidèles était donc vaste, par rapport à l’espace réservé aux officiants. L’architecture de cette église montre clairementqu’elle était destinée avant tout à la prédication.

Les piliers sont surmontés d’une voûte en ogive, caractéristique du style gothique. Santa Maria Novella est, en effet, l’une des première église gothique de Florence.

Les décorations de Santa Maria Novella à Florence

L’embellissement de la façade se déroula de 1300 à 1470, notamment par son dernier artiste, Leone Battista Alberti. De nombreux aristocrates ou riches propriétaires participèrent financièrement à la construction du complexe de Santa Maria Novella. De fait, sous le fronton principal, vous noterez la participation de Giovanni Rucellai au coût des travaux. D’autres nobles gagnèrent ainsi l’honneur d’être enterrés dans le petit cimetière attenant à l’église.

De 1565 à 1571, Giorgio Vasari fit disparaître la séparation entre le presbytère et les nefs longitudinales.

De 1857 à 1571, on déplaça vers les pilastres latéraux, les pierres funéraires qui jonchaient le pavement.

Au 19e siècle, les autels furent remplacés par de nouveaux de style néo-gothique.

Vie intellectuelle à Santa Maria Novella

Les frères dominicains ne se bornèrent pas à l’édification matérielle des bâtiments. Ils firent de Santa Maria Novella, le lieu de rassemblement, d’échange, de confrontation de la pensée religieuse, au 14e siècle, le centre d’une vie intellectuelle qui rayonna sur tout Florence.

Rémi de Florence, disciple de Thomas d’Aquin, diffusa ainsi ses idées, de 1274 à 1276, notamment auprès de Dante Alighieri. Rémi de Florence est enterré à Santa Maria Novella.


Hôtel, appartement, votre location vers la Gare Santa Maria Novella

En vente plan de Florence, Guide de Florence, Guide de Florence enfants



Merci de ne pas poser de questions ici mais sur le FORUM ITALIE svp

Pas de questions ici mais sur le forum ↑                 Laissez un commentaire ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *