Piero della Francesca et Arezzo

> En savoir + sur le sujet <   ←   Affichez / retirez les infos complémentaires

Piero della Francesca à Arezzo, XVe siècle, est le premier mathématicien et peintre de fresques qui mit en pratique les règles “nouvelles” de la perspective.

Piero della Francesca à Arezzo

Piero della Francesca à San Francesco d’Arezzo

Les fresques du choeur de la chapelle de l’église San Francesco d’Arezzo sont commencées par Bicci di Lorenzo en 1447. Celui-ci commence par peindre le plafond et meurt en 1452.

Piero della Francesca est appelé à poursuivre la décoration de la chapelle.
Il s’y attelle de 1452 à 1466, illustrant la Légende dorée de Jacques de Voragine. Ces fresques ont été restaurées après 15 ans de travaux.

Piero della Francesca et la Légende dorée

Piero della Francesca y peint 10 épisodes de la Légende de la vraie croix, recouvrant les 3 murs du choeur (chacun des murs mesure 15m par 7,5m). La “lecture” de ses épisodes ne se présente pas chronologiquement, mais très habilement, ils se renvoient l’un à l’autre dans une articulation d’ensemble de la légende.

Vous pouvez entrevoir ces fresques depuis la nef de l’église San Francesco d’Arezzo, mais nous vous conseillons plutôt de payer quelques euros pour les admirer depuis le choeur. A ne pas manquer.

Le duomo d'Arezzo et Piero della Francesca

 

 

 

 

Le duomo d’Arezzo

Le Duomo d’Arezzo conserve une poignante fresque représentant Marie-Madeleine, de Piero della Francesca.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *