Palais Vecchio

Autres sujets sur Venise

A Florence, le Palais Vecchio fut édifié de 1298 à 1314, par l’architecte Arnolfo di Cambio, sur les ruines des palais dei Fanti et dell’Esecutore di Giustizia, pour héberger et surtout protéger le gouvernement de Florence, appelé la Signoria. C’est ainsi que, tout naturellement, il prit le nom de Palazzo della Signoria, comme la place sur laquelle il se trouve.

Le Palais Vecchio est assez massif. En effet, Florence connaissait en effet de nombreux troubles, dans ses rivalités entre Guelfes et Gibelins, entre puissantes familles florentines et entre cités voisines en lutte pour l’hégémonie sur la région.
Les fenêtres géminées allègent les façades du Palais Vecchio, surmonté d’un lourd crénelage en saillie.

<a class=”bjmf” href=”https://partners.ceetiz.com/lien/2603/223/go”
target=”_blank”> Réserver une visite guidée  coupe-file  au Palais Vecchio
</a> [<a class=”bjmf” href=”https://partners.ceetiz.com/lien/546/223/go”
target=”_blank”> Les passages secrets du Palazzo Vecchio + repas florentin
</a>

Les blasons du Palais Vecchio

Palais Vecchio à Florence

De nombreux blasons décorent la façade du Palais Vecchio.
Parmi ceux-ci, on remarque le champ vermeil au lys blanc. Il consacre Florence comme cité-mère fondatrice, “fille et créature de la Rome antique”.

Observez aussi le blason parti de blanc et vermeil. Il symbolise la victoire de Florence sur son ancienne rivale Fiesole, dont la lutte se termina en 1125, par la défaite et la destruction de Fiesole. La population vaincue dût s’établir dans les foubourgs. Le blason reprend la couleur blanc de Fiesole et la couleur rouge de la Rome antique et de César.

Egalement, le blason de Florence, champ blanc au lys vermeil. C’est l’ancien blason des Guelfes, inverse de celui des Gibelins quand ils dirigeaient la cité.
On reconnaît aussi le blason de la Seigneurie, au champ azur portant l’inscription libertas. Les cités toscanes se révoltaient pour leurs libertés et leur indépendance.
On retrouve les puissances alliées, avec les clefs d’or sur champ rouge, emblème de la papauté.
L’aigle rouge agriffant un serpent sur champ blanc est le symbole de l’alliance guelfe. La maison d’Anjou et son champ azur semé de lys au lambel rouge. Enfin le blason de Louis Ier de Hongrie, prétendant au trône de Naples.

Le David devant du Palais Vecchio

A l’entrée du Palais Vecchio, est érigée une statue de David, par Michel-Ange (c’est désormais une copie bien sûr, l’original étant protégé au musée du Bargello).
Sur la gauche du bâtiment s’élève la statue d’Hercule et Cacus, par Baccio Bandinelli.

Le nom de Palais Vecchio

Les Médicis se déplacèrent dans le Palais Pitti qui devint leur lieu d’habitation et le centre de leur pouvoir politique, le palazzo della Signoria fut alors appelé le Palais vecchio, le vieux palais.

 



 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *