Nouvel An florentin tous les 25 mars

> En savoir + sur le sujet <   ←   Affichez / retirez les infos complémentaires

Le 25 mars est célébré le Nouvel an florentin. Attention, il ne s’agit pas des fêtes de fin d’année mais d’un fête étonnante, propre à la ville de Florence.
De quoi s’agit-il ?

Qu’est-ce que le Nouvel An florentin

Nouvel An florentinIl faut savoir que Florence, comme beaucoup d’autres villes italiennes, voue un culte à Marie. C’est par rapport à Elle et plus précisément à l’Annonciation que le calendrier florentin commençait le 25 mars.

25 mars, c’est donc 9 mois avant la naissance de Jésus, jour fixé par l’église comme étant celui de l’Annonciation.

Histoire du 25 mars et du Nouvel An florentin

Cette particularité fut très ancrée dans les esprits. En 1582, lorsque le calendrier grégorien fut adopté, il le fut partout… sauf à Florence. Il fallut attendre l’année 1749 pour que le Grand-Duc de Toscane, François III, fasse démarrer l’année civile le 1er janvier et ce, la précision et importante, pour tout le Grand Duché de Toscane dont les villes de Sienne et Pise.
Voilà donc deux siècles et demi, seulement, que les florentins ont adopté le calendrier grégorien, c’est-à-dire, celui qu’on utilise de nos jours.
Quoique…

Le Nouvel An florentin de nos jours

Le 25 mars est toujours resté une fête de l’Annonciation, un nouvel an florentin.
Depuis l’année 2000, le 25 mars est redevenu une date officielle de célébration religieuse dans la capitale toscane et un jour civil férié.
C’est là une des curiosités de Florence.
Ce jour-là, parmi les nombreuses animations prévues, un cortège historique en costumes d’époque parcourt le trajet, depuis le Palazzo di Parte Guelfa (le palais des Guelfes) jusqu’à SS Annunziata, la basilique de l’Annonciation.
Il passe bien sûr par la piazza della Signoria, c’est-à-dire devant la Loggia dei Lanzi et le Palais Vecchio, le siège du pouvoir politique du Grand-Duché de Toscane, remonte vers le Duomo, le siège du pouvoir religieux et bifurque vers sa destination finale, la très belle place Santa Annunziata, bordée d’arcades fines et la basilique du mêm nom, dédiée à l’Annonciation.
Des lanceurs de drapeaux et des orchestres de rue animent encore ce long défilé, auquel participent les autorités, tant civiles que religieuses.
Ce cortège n’est pas la seule manifestation civile de ces festivités. Des combats médiévaux en lourde armure de mailles et de fer se déroulent dans le bruit impressionnat des épées qui s’entrechoquent. Ailleurs, des stands médiévaux (potiers, rétameurs, artisans du cuir) égaient les rues et les places.
Sur un plan religieux, après tout, il s’agit de Marie, une célébration lui est dédiée dans différentes églises de Florence et notamment dans la basilique de l’Annonciation.
Cette festivité est suivie par de nombreux florentins et les touristes de passage. L’ambiance y est toute pacifique et joyeuse.

Mon conseil sur la période du Nouvel An florentin

Pour information, les musées, les restaurants, les transports fonctionnent normalement, sauf perturbations dues au défilé. Les églises sont également ouvertes, mais les célébrations risquent de réduire les facilités de visite touristique.

Attention : Pour assister aux festivités du Nouvel an florentin, réservez votre location à Florence très tôt

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *