Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Maremme

La Maremme est un territoire situé au Sud-Ouest de la Toscane, longeant la mer Tyrrhénienne, depuis le Latium (sur lequel elle empiète) jusqu’au Sud de Livourne ou Pise.
La Maremme  est une vaste zone très diversifiée.

A l’Ouest de Sienne, les Monti dell’Uccellina sont des collines couvertes de forêts. Au Nord-Ouest, c’est une zone marécageuse, autour de la rivière Ombrone. Au sud, le relief s’élève un peu, présentant des falaises face à la mer.

Histoire de  la Maremme

MaremmeOn décèle la présence des premiers peuplements dés la préhistoire.
Les premiers vestiges importants datent des Etrusques.
LA MAREMME DES ANCIENS MARECAGES
A l’ouest de ce territoire se trouvait autrefois une vaste zone de marais, pauvre et insalubre.
En 1780, par le creusement l’un large fossé qu’on appela “Camilla”, le comte Camille de la Gherardesca assainit son domaine de Bolgheri, au Nord de la Cecina, entre Pise et la mer. Cette réussite incita le lancement d’autres projets.
Ferdinand III, grand duc de Toscane, puis son fils Léopold II (début 19e siècle) entreprirent d’assainir cette région. Ferdinand III d’ailleurs y fut victime de la malaria.
La zone était vaste et l’entreprise démesurée. En 1829, près de 50000 ouvriers y travaillaient. Mais les avis des ingénieurs divergeaient et les travaux n’avançaient plus. Finalement, le fils du comte Camille, Guido de la Gherardesca, fit confiance à l’un de ses régisseurs, qui avait observé le mouvement des eaux après les pluies. Cet homme, Giuseppe Mazzanti, combla le canal appelé “Seggio Vecchio” et en creusa un autre, appelé “Seggio Nuovo”.
Le 26 avril 1830, les eaux de l’Ombrone noyèrent et nettoyèrent le marais, puis s’écoulèrent naturellement vers la mer. Giuseppe Mazzanti, sans connaissances cientifiques, réussit à assainir et assécher les terres malsaines qu’il transforma en plaine fertile.
La malaria disparut, l’économie agricole se développa dans cette partie de la Maremme autrefois insalubre.

La Maremme aujourd’hui

La Maremme reste encore de nos jours un pays rude et isolé. On y a créé le Parc naturel de la Maremma ou la zone archéologique de Vulci, protégeant ainsi la nature, la faune et la flore de la Maremme, autant que les vestiges archéologiques étrusques.
La Maremme occidentale est bordée de plages de sable (plages sauvages non aménagées). Malgré ces qualités, le tourisme reste maîtrisé, non agressif. C’est dire que c’est un pays authentique et accueillant.


Trouver votre location, hôtel, appartement en Maremme

Acheter en ligne un carte routière de Toscane


Share


Merci de ne pas poser de questions ici mais sur le FORUM ITALIE svp

Pas de questions ici mais sur le forum ↑                 Laissez un commentaire ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *