Lucques

> En savoir + sur le sujet <   ←   Affichez / retirez les infos complémentaires

Lucques ou Lucca est une grande ville toscane. Son histoire remonte aux étrusques. Les romains en firent une colonie en 180 av. J.-C. Le centre historique de la ville conserve encore un plan romain.

Histoire de Lucques

Tour à tour pillée par les germains, puis prospère sous les byzantins et les lombards, Lucques se développa économiquement à partir du 11e siècle, grâce au travail de la soie. Elle devint une commune libre en 1160, puis une république indépendante pour plusieurs siècles.
Mais les rivalités entre les villes italiennes plongèrent Lucques dans une période obscure et instable. En effet, la ville passa aux mains d’Uguccione della Faggiuola durant 2 années, puis devint possession du condottiere Castruccio Castracani, qui y vécut en Tyran, jusqu’à sa mort en 1328. Enfin, Lucca devint une république en 1372. République, un Conseil général gouvernait dont les membres étaient élus par la population, qui conservait certains pouvoirs dans les quartiers. Un conseil des Anciens, dirigé par le gonfalonier, représentait l’autorité suprême.

A la fin du 14e et au début du 15e siècle, les rivalités entre les puissantes familles 

photowiki2191
© Jean-Marc Foulquier – toscane1.com

Forteguerra et Guinigi entraînèrent les assassinats des représentants de ces 2 familles. C’est Paolo Guinigi, qui rétablit la paix civile à Lucques, développa l’économie et sut résister aux prétentions hégémoniques de Florence, tout en restant à l’écart des rivalités ancestrales toscanes.

Prospérité de Lucca

Lucques sut alors prospérer, tout en se tenant à l’écart des rivalités entre les grandes villes italiennes qui ensanglantaient la région. En 1494, la ville accueillit le roi de France Charles VIII en guerre contre Naples. Cet accueil renforça l’amitié avec la France si bien que des marchands lucquois s’installèrent à Lyon et furent à l’origine des soieries de Lyon.

Mais parallèlement, au début du 16e siècle, si les Lucquois exportaient leur savoir-faire, ils importèrent aussi les idées nouvelles de la Réforme.
En 1542, le pape Paul III crée l’Inquisition. S’en suivit alors pour Lucca, sensible aux idées réformistes, une période trouble de persécutions.
Malgré tout et grâce à ses banques, son commerce des tissus et sa notoriété sur les places internationales, Lucca conserva une certaine indépendance et continua de se développer.

Napoléon en fit une principauté pour sa propre soeur Elisa, principauté qui passa ensuite aux Bourbon-Parme en 1847, puis fut rattachée à la Toscane en 1847.
Depuis Lucques, conserve une certaine notoriété, sur le plan économique, mais également, grâce à son passé, sur un plan touristique. Les visages peut-être les plus connus de Lucques, sont les Arnolfini, qu’on retrouve sur un célèbre tableau de Jan van Eyck, intitulé Les Époux Arnolfini.

Visiter Lucques

De nos jours, Lucques conserve un centre historique intéressant, avec ses grands axes perpendiculaires hérités des plans d’urbanisme romains. De plus, on y admire son actuelle Piazza San Michele construite sur son antique forum. Et enfin, sa Piazza dell’anfiteatro construite sur son ancien amphithéâtre.


Trouver votre location, hôtel, appartement à Lucca

Acheter en ligne un carte routière de Toscane


Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *