Jardins à l’italienne

> En savoir + sur le sujet <   ←   Affichez / retirez les infos complémentaires

Les jardins à l’italienne sont nés en Toscane.

Ils y sont encore nombreux, variés et, pour certains, célèbres. Quelques uns sont publics mais d’autres sont privés, ouverts au public ou non.

Jardins à l'italienne
© Jean-Marc Foulquier – toscane1.com

Avant les jardins à l’italienne

Au Moyen Age, les jardins d’agrément se composaient d’espaces herbeux, ponctués de treilles et de haies. Quelques statues de pierre apportaient un élément minéral à l’ensemble végétal.
Mais sur les hauteurs de Florence, durant la Renaissance, se développa un art des jardins qui reprenait les principes médiévaux, tout en les intégrant dans un environnement naturel plus vaste.

Naissance des jardins à l’italienne

C’est ainsi que les jardins de la Renaissance italienne prirent en compte le relief des collines florentines pour en intégrer la vision dans le projet du jardin. On n’occultait pas le jardin au centre de haies qui l’isolait de l’environnement, comme dans les jardins à la française.

Au contraire, le jardin à l’italienne ouvre des perspectives, des points de vues sur les collines environnantes qui font partie du paysage du jardin. Mieux encore. Les terrasses ponctuent le jardin en pente et magnifient ces ouvertures sur un lointain panorama et agrandissent les dimensions perçues du jardin.
Des haies et les écrans de verdure apportent du relief. En outre le minéral tient une grande place avec des statues, des escaliers, des rampes qui tranchent avec l’harmonie sensible du végétal.
L’eau tient également un place importante et mùeme indispensable. Il n’est pas de jardin à l’italienne qui n’ait son bassin et ses fontaines, donnant une vie tranquille à l’immobilité des matériaux.
Tous ces éléments, végétal, minéral, eau, se complètent dans une grande harmonie, toujours sur une base géométrique.

Le sens caché des jardins à l’italienne

On voit également apparaître tout un symbolisme, un sens de la vie, presque une philosophie de vie. Les labyrinthes en témoignent, symbolisant la condition des hommes, ainsi que les grottes, qui rappellent l’origine humaine, celle de la terre d’où nous sommes tirés et celle de la matrice maternelle.
On peut donc visiter certains de ses jardins comme une leçon de vie.
Les jardins florentins ont servi de modèle aux jardins à l’italienne, puis aux jardins à la française.


Hôtel, appartement, votre location en Toscane

Acheter en ligne un carte routière de Toscane


Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *