Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Coupole du Duomo de Florence

L’intérieur de la coupole du Duomo de Florence est imposant et splendide. Il se visite et toscane1.com vous le présente.

Le grand trou vide de la coupole du Duomo de Florence

Lors de la construction de la cathédrale, les travaux démarrèrent, comme cela se fait régulièrement, avant même que tous les problèmes techniques soient résolus. C’est ainsi qu’on éleva les piliers et les murs, laissant un trou béant pour le dôme futur, une cavité perchée à 60m de hauteur, large d’une cinquantaine de mètres !

Coupole du Duomo de Florence

C’est là que devait se construire le dôme le plus grand jamais réalisé. Oui, mais qui serait capable de l’édifier ?

On lança donc un concours, en 1419. De nombreux postulants proposèrent leurs solutions, mais aucune ne convainct vraiment. La difficulté était bien technique: comment élever si haut une coupole si large !

Même les machines faisaient défaut. Le prix ne fut jamais attribué.

Les florentins s’interrogeaient sur le devenir de ce trou béant à la démesure de leurs prétentions.

La construction de la coupole du Duomo de Florence

Filippo Brunelleschi travaillait déjà sur cette coupole gigantesque depuis plusieurs mois. Il déposa un projet.
Finalement, le projet fut attribué conjointement à Brunelleschi et à son rival Lorenzo Ghilberti.

Le projet monumental de Brunelleschi prévoyait une construction en briques, dont l’angle de pose éait très précis, liées entre elles par du mortier. Les risques de glissement étaient réels, comme les risques d’affaissement des murs.
Le projet fut réalisé, du moins jusqu’à mi hauteur et provisoirement interrompu, pour observer la tenue de l’ensemble. On monta ainsi la coupole peu à peu, sans avoir la certitude de parvenir à la terminer et en craignant toujours un affaissementdes murs ou une déintégration du dôme.

Finalement, la coupole fut achevée, surmonté d’un pavillon de pierre afin de bien peser sur l’ensemble et lui donner la rigidité qu’il convenait. Cette coupole, la plus grande du monde, démontre bien la démesure de la puissance florentine et l’habileté extraordinaire de Filippo Brunelleschi.

L’incroyable coupole du Duomo de Florence

Le projet de Brunelleschi prévoyait que l’intérieur de la coupole soit recouvert d’une mosaïque d’or, visant à refléter la lumière provenant des fenêtres situées juste en dessous. Mais sa mort modifia le devenir de sa coupole.

En effet, le Grand Duc Cosme 1er de Medicis demanda à Giorgio Vasari d’y peindre un Jugement dernier. Le travail dura de 1572 à 1579, c’est-à-dire après la mort de Vasari (1754).
Le dernier cercle central, entièrement peint par les mains de Vasari, représente les “24 vieillards” de l’Apocalypse (24 anciens, conseillers de Dieu).

Egalement, scènes du Choeur des anges, du Christ, Marie et les saints, les Vertus, l’Esprit saint et la Béatitude. Dans la partie inférieure, l’Enfer et les 7 péchés capitaux.
Toutes ces oeuvres s’admirent depuis le balcon du dôme, à la sortie de la visite du dôme.

Ainsi, une dualité s’établit dans la cathédrale, entre la présence du Christ et celle de Satan.

Réserver une visite guidée de la coupole du duomo


Votre hôtel à Florence ou location d’appartement à Florence



Merci de ne pas poser de questions ici mais sur le FORUM ITALIE svp

Pas de questions ici mais sur le forum ↑                 Laissez un commentaire ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *