Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Visite du Duomo de Florence

La visite du Duomo de Florence nous fait pénétrer dans un ensemble imposant qui ne peut pas laisser indifférent.

En effet, l’intérieur est une merveille, un musée, avec des oeuvres de Luca della Robbia, Donatello, Lorenzo Ghiberti, Davide e Domenico Ghirlandaio, Michel-Ange, Paolo Uccello, etc…

Visite du Duomo de Florence

Visite du Duomo de Florence : L’art

L’intérieur de la cathédrale est décoré par de nombreux artistes. Citons, parmi les œuvres encore en place :

  •  la Résurrection et l’Ascension, bas-reliefs de la porte de la sacristie par Lucca della Robbia.
  • Dante tenant le livre de la divine comédie, par Domenico di Michelino.
  • L’Assomption de la Vierge par Nanni di Banco.

Photo © Arnaud 25

D’autres œuvres ont été transférées au musée de l’Opera del Duomo ou dans d’autres musées florentins, comme le Saint Matthieu, œuvre inachevée de Michel-Ange (à l’Accademia) ou la Pieta (au musée de l’Opera del Duomo).

Visite du Duomo de Florence : L’astronomie

La cathédrale Santa Maria del Fiore de Florence possédait une autre fonction que sa fonction religieuse d’origine. En effet, la coupole était dotée d’un gnomon, c’est-à-dire une sorte de cadran solaire, installé par Paolo Toscanelli, en 1468.
Une légère ouverture sur le dôme permettait aux rayons de soleil de pénétrer à l’intérieur de la cathédrale, sur la ligne méridienne tracée dans le pavement. Cette installation permettait de préciser scientifiquement les points solsticiaux ou les variations de l’éclipse.

On peut toujours observer, le 21 juin à 12h (heure solaire), la concordance du rayon de soleil sur le tracé de la méridienne au sol (sauf temps nuageux ou travaux).

En 1474, Toscanelli fit transférer à la coupole du Duomo, le globe du baptistère San Giovanni. Ce globe, grâce à un trou minuscule de 4 centimètres de diamètre, permettait à la lumière de reproduire parfaitement l’image du soleil, de visualiser les taches solaires, les éclipses et autres phénomènes astronomiques.
Les observations scientifiques qui en découlèrent, ainsi que d’autres calculs, amenèrent le Pape Grégoire XIII à réformer le calendrier grégorien, en 1582.
Plus tard, en 1754, ces installations permirent de calculer les variations de l’inclinaison de l’axe terrestre.

Voilà comment le Duomo de Florence permit de se rapprocher du ciel.

Réserver une visite guidée de la coupole du duomo


Voulez-vous une location à Florence proche du Duomo de Florence


 


Merci de ne pas poser de questions ici mais sur le FORUM ITALIE svp

Pas de questions ici mais sur le forum ↑                 Laissez un commentaire ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *